Bûche façon forêt noire



Quantité: 6/8 personnes
Préparation: 40 mn + repos queslques heures
Cuisson: 9 mn
Temps Total: 49 mn + repos quelques heures
Difficulté:
Coût:
Editée par: Isabelle P


Ingrédients

70 gr farine
55 gr maïzena
110 gr sucre
5 oeufs
2 sachets sucre vanillé
1 cc levure chimique
2-3 cs lait
15/20 gr beurre
3 cs chocolat en poudre de type Van houten
66 cl crème liquide entière
120 gr sucre glace
2 sachets chantifix
1/2 bocal cerises au sirop
3-4 cc confiture de framboises
1 petit verre kirch
100 gr (facultatif pour copeaux) chocolat noir
facultatif décoration cerises confites
facultatif décoration chocolat en poudre


Avant de commencer
Pour réussir la chantilly la crème fraiche et les ustensiles doivent être très frais. Il faut donc penser à mettre la crème (sauf si elle est déjà très froide), le plat et les fouets du batteur dans le congélateur ou, à défaut dans le frigidaire, pendant la préparation de la génoise.

Préparation de la génoise
- préchauffer le four (210°)
- séparer les blancs des jaunes
- mélangez les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
- ajouter le sucre vanillé, la levure et mélanger
- Tamiser la farine et le cacao, incorporer délicatement au mélange. Quand la pâte devient trop compacte l’assouplir avec 2/3 cs de lait
- monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte
- Recouvrir la plaque du four avec une feuille de cuisson en silicone (ou à défaut avec du papier sulfurisé)
- Beurrer généreusement la feuille de cuisson sur toute sa surface et verser la pâte en l’étalant de façon homogène
- Faire cuire à four chaud pendant 9mn
- A la sortie du four faire glisser la feuille de cuisson (avec la pâte) sur une grande planche en bois ou sur le plan de travail
- Rouler la génoise avec la feuille de cuisson (en la roulant avec le génoise)
- Laisser refroidir

Préparation de la chantilly
- Verser la crème fleurette froide dans le plat froid et battre avec le fouet électrique pendant 1 minute
- Ajouter le chantifix et continuer à battre pendant environ 1 mn
- Ajouter le sucre glace et battre jusqu’à ce que ce mélange épaississe jusqu’à devenir une Chantilly

Mise en place de la garniture
- Egoutter les cerises au sirop en réservant le jus
- Mettre un petit verre de kirch dans le jus des cerises, goûter et ajouter un peu de sucre au besoin
- Dérouler la génoise et retirer la feuille
- Mouiller la génoise avec le jus des cerises à l’aide d’une petite louche et d’un pinceau
- Etaler sur la génoise une fine couche de confiture de framboise
- Parsemer de cerises au sirop
- Recouvrir avec les 2/3 de la crème chantilly
- Enrouler à nouveau la buche en laissant l’enroulant avec la feuille de cuisson de manière à obtenir un cylindre
- Mettre au frais pendant quelques heures pour que le gâteau se tienne
- Enlever ensuite la feuille de cuisson et couper une fine tranche à chaque extrémité pour une meilleure présentation
- Décorer en étalant le reste de chantilly, des copeaux de chocolat, des cerises confites, des petites décorations de noël…

Conseils et suggestions

- Le papier cuisson peut être remplacé par une feuille de papier sulfurisé pour la cuisson. Il faudra alors déposer la génoise refroidie sur un linge propre humide et procéder de la même en roulant la génoise avec le linge humide

- Pour éviter le roulage, on peut faire cette bûche dans un (grand) moule à cake en découpant dans la génoise mouillée 3 rectangles de la taille du moule et en superposant des couches de génoise, confiture, cerises et chantilly et en finissant par une couche de génoise.
Pour faciliter le démoulage, étaler un film alimentaire dans le moule et recouvrir également  le dessus du gâteau de film alimentaire. Mettre au frais plusieurs heures en mettant un peu de poids sur le gâteau pour le tasser.
Démouler et décorer de la même manière que pour une bûche classique

- Cette bûche peut être préparée la veille, il vaut mieux alors faire la chantilly en deux temps : 2/3 pour la préparation et 1/3 le lendemain pour la décoration

 

bûche forêt noire




Autres recettes qui pourraient vous intéresser :

Bûche de noël au citron meringuée
Bûche de noël au citron meringuée


bûche à la crème de marrons
bûche à la crème de marrons



Bûche tiramisu
Bûche tiramisu

Cuisine végétarienne   Gâteaux & Biscuits   Noël   






Parmentier de canard confit à la crème de parmesan

- Faire cuire les pommes de terre avec la peau (démarrer à l'eau froide salée avec du gros sel) jusqu'à ébullition et ce, jusqu'à cuisson
- Mettre les poches de canard dans l'eau très chaude pour faire fondre le gras
- Eplucher les pommes de terre une fois tiédies
- Chauffer le lait et 150 grammes de beurre demi-sel
- Ecraser les pommes de terre à la fourchette en ajoutant le mélange lait & beurre jusqu’à obtenir la bonne consistance
- Eplucher et hacher finement les échalotes
- Oter le gras des cuisses de canard
- Détacher la chair et la couper en petits morceaux
- Dans une poêle à sec, faire revenir la chair de canard avec les échalotes et la ciboulette. Réserver
- Dans une casserole, porter à ébullition, la crème liquide, ajouter le parmesan râpé et mélanger au fouet
- Après ébullition, laisser réduire doucement la crème de parmesan
- Préchauffer le four (200°)
- Dans un plat à gratin, disposer la poêlée de canard
- Recouvrir avec la moitié de la crème de parmesan
- Ajouter la purée de pommes de terre et terminer par le reste de crème de parmesan
- Faire cuire à four chaud pour réchauffer le tout pendant 20/30 mn jusqu'à ce que le plat soit gratiné

Servir avec une belle salade verte

 

Retrouvez toutes les recettes de Caroline Rabatel sur sa page FB : Dans la cuisine de Caro (lien ici)



 

Parmentier de canard confit à la crème de parmesan

 

Parmentier de canard confit à la crème de parmesan




Autres recettes qui pourraient vous intéresser :

Boudin noir sur écrasée de pomme de terre et compotée d'oignons
Boudin noir sur écrasée de pomme de terre et compotée d'oignons


Gigot d'agneau à la crème d'ail
Gigot d'agneau à la crème d'ail



Irish Stew
Irish Stew

la suite...


Noix de saint jacques sur mousseline de panais

- Éplucher et découper en petits dés les panais, les pommes de terre et l'échalote
- Éplucher et dégermer les gousses d'ail
- Faire chauffer le lait avec la crème, les gousses d’ail entières, le bouillon de légume, du sel du poivre jusqu'à frémissement et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes
- Pendant ce temps, faire revenir le panais, la pomme de terre et l'échalote dans l'huile d'olive pendant une dizaine de minutes. Saler et poivrer
- Ajouter les légumes dans le mélange au lait et faire cuire à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient tendres
- Prélever les légumes cuits à l’aide d’une écumoire (réserver le jus de cuisson) et les écraser en purée très fine jusqu’à obtenir une texture onctueuse et crémeuse (allonger avec le jus de cuisson jusqu’à obtenir la bonne consistance)
- Mettre la purée dans une casserole et maintenir au chaud sur feu très doux
- Rincer les noix de St Jacques à l’eau froide et les éponger sur du papier absorbant Saler et poivrer
- Chauffer le beurre avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et y faire revenir les noix de St Jacques 2 à 3 minutes de chaque côté sur feu vif
- Retirer le gras et déglacer la poêle avec le jus du citron vert
- Dresser en disposant au fond de chaque contenant 2 ou 3 belles cuillères à soupe de purée
- Déposer ensuite dessus 3 noix de St Jacques et râper un peu de zeste de citron par dessus

C'est prêt!

 

Retrouvez toutes les recettes de Caroline Rabatel sur sa page FB : Dans la cuisine de Caro (lien ici)



Noix de saint jacques sur mousseline de panais




Autres recettes qui pourraient vous intéresser :

Dos de cabillaud sauce piperade et spaghettis de courgettes
Dos de cabillaud sauce piperade et spaghettis de courgettes


Quiche sans pâte
Quiche sans pâte



Mille feuilles de tomates au pistou et à la mozzarella
Mille feuilles de tomates au pistou et à la mozzarella

la suite...


Navarin d'agneau

- Plonger les tomates dans l’eau bouillante quelques instants puis les peler, les épépiner et les concasser
- Faire chauffer l'huile d'olive dans une cocotte sur feu vif et y faire revenir les cubes de viande en procédant par petites quantités en les retirant au fur et à mesure
- Retirer le gras de la cocotte, remettre la viande, saupoudrer de farine et laisser cuire en remuant jusqu’à ce que toute trace blanche ait disparu
- Verser le vin blanc et assaisonner de sel, de poivre et de noix de muscade
- Ajouter les tomates concassées, l'ail haché, le bouquet garni et Compléter le niveau avec de l'eau (ou un bouillon de légumes) de manière à juste recouvrir la viande
- Porter a ébullition, couvrir et laissez mijoter à feu doux pendant 1h (surveiller et remuer régulièrement pour que ça n'accroche pas)
- Pendant ce temps éplucher les carottes, les petits oignons, les navets, les haricots verts et les pommes de terre
- Faire blanchir les haricots verts pendant 3 mn dans de l'eau bouillante salée, puis les égoutter et les rafraîchir sous l’eau froide
- Ajoutez les carottes, les navets, les oignons et les pommes de terre dans la cocotte et prolonger la cuisson de 20 mn
- Ajouter les petits pois et les haricots verts et prolonger à nouveau la cuisson de 10 mn
- Mettre la viande et les légumes dans un plat creux chaud
- Napper de sauce et déguster

 

Retrouvez toutes les recettes de Caroline Rabatel sur sa page FB : Dans la cuisine de Caro (lien ici)



 

Navarin d'agneau d'été




Autres recettes qui pourraient vous intéresser :

Boudin noir sur écrasée de pomme de terre et compotée d'oignons
Boudin noir sur écrasée de pomme de terre et compotée d'oignons


Clafoutis de courgettes au jambon
Clafoutis de courgettes au jambon



Ratatouille express de Caroline
Ratatouille express de Caroline

la suite...


Jarret de porc et sa sauce crémée

- Préchauffer le four (200°)
- Peler et couper l’oignon en tranches
- Mettre le jarret dans un plat à four
- L’arroser avec l’huile. Saler et poivrer
- Ajouter le beurre, l’oignon, l’ail en chemise, le laurier, le thym et le romarin
- Faire cuire à four chaud pendant environ 1h30 jusqu’à ce que le jarret soit bien coloré et bien cuit
- Arroser régulièrement avec son jus et surveiller la couleur du jus, dès qu’il devient trop coloré, ajouter un peu d’eau
- le jarret cuit, retirer le plat du four, badigeonner le jarret avec le miel (allez doucement sur le miel si vous craignez le coté sucré) et remettre au four pour une dizaine de minutes.
- Bien surveiller la couleur du jarret : le miel ne doit pas brûler mais caraméliser légèrement
- Dès que le jarret est prêt, le retirer du plat et servir en tranches avec son jus

Pour la sauce crémée :
- Passer le jus au chinois dans un récipient en laissant un fond dans le plat et réserver
- Ajouter le cognac dans le plat, remettre au four quelques minutes pour réchauffer, puis flamber au sortir du four
- Passer au chinois en raclant bien les sucs du plat et ajouter au reste du jus
- Mettre le jarret dans le four éteint et ouvert pour le garder chaud
- Réchauffer le jus en ajoutant la crème et rectifier l’assaisonnement

 

Retrouvez toutes les recettes de Caroline Rabatel sur sa page FB : Dans la cuisine de Caro (lien ici)



 

Jarret de porc et sa sauce crémée

 

Jarret de porc et sa sauce crémée




Autres recettes qui pourraient vous intéresser :

Jarret de port confit au vvin blanc et sas copines fondantes
Jarret de port confit au vvin blanc et sas copines fondantes


Gigot d'agneau à la crème d'ail
Gigot d'agneau à la crème d'ail



Gigot d'agneau façon estouffade
Gigot d'agneau façon estouffade

la suite...